top of page
Rechercher
  • Admin

Stress - Anxiété - Trauma ? Comment s'auto-aider à aller mieux grâce au nerf vague ?

Même si vous connaissez l'expression populaire "j'ai le vague à l'âme", peut-être que vous vous demandez qu'elle est la connexion de cette expression avec le nerf vague et pour qu'elles raisons celui-ci s'avère être un allié pour vous aider à aller mieux.


Le nerf vague est le nerf principal de notre système nerveux parasympathique. Il est responsable de nos réactions "se reposer et digérer" ou "se nourrir et se reproduire".



Ce nerf complexe dont la racine du nom vient du latin, le terme "vagus" signifie "fugitif" ou "vagabond", est le plus long et le plus étendu du corps et relie tous nos organes vitaux.


Le nerf vague est une véritable autoroute de l'information. Il est vital pour notre santé globale, car il reçoit spontanément des informations sensorielles qu'il envoie au cerveau pour traitement. Par ailleurs, il aide le corps à réguler un grand nombre de nos fonctions physiologiques involontaires importantes, comme la respiration, la digestion, le rythme cardiaque, la pression sanguine, la transpiration, etc. Il va donc de soi qu'un nerf vague en bonne santé est synonyme d'un organisme bien adapté et en bonne santé.


Quel est le lien avec les traumatismes, l'anxiété ou le stress ?


Comme il innerve tous nos organes, le nerf vague est particulièrement susceptible d'être "bloqué". Ainsi, lorsque le nerf vague reconnaît une odeur, un son, un indice visuel ou tout autre élément similaire à celui de l'événement traumatique vécu, les différents organes sensoriels captent l'information et l'envoient au cerveau. En reconnaissant ces signaux, le cerveau déclenche la réponse du corps face stress.


Tout ce processus se produit inconsciemment, comme si nous étions en mode "pilote automatique".


La nature étant bien faite, nous avons la capacité de désactiver le système de réaction automatique du nerf vague. Je vous propose d'explorer quelques approches simples, naturelles et efficaces afin de stimuler positivement votre nerf vague.

 

Comment s'y prendre ?

Je vous livre ci-après mes 4 approches préférées ainsi qu'une 5ème dont, je l'avoue, je suis moins addicte ;-) et vous invite à les explorer :


Respiration abdominale

Inspirez lentement et profondément par les narines, faites une pause à la fin de l'inspiration en retenant quelques secondes. Ensuite expirer lentement par la bouche en gardant les lèvres légèrement entrouvertes (au moins deux fois plus long). Cette respiration active notre système nerveux parasympathique, réduit la fréquence cardiaque, et les niveaux de cortisol.

Rire

En stimulant le nerf vague par le rire, vous améliorez votre humeur et abaisser votre tension artérielle. Le rire se propageant généralement aux personnes qui nous entourent, il est un excellent outil à utiliser sans modération pour améliorer notre bien-être général.


Base, Demi-salamandre, Salamandre

Stanley Rosenberg, thérapeute cranio-sacré et auteur, recommande ces trois exercices dans son livre "Stimuler le nerf vague pour faciliter la guérison" :


L'exercice de base :

  • Allongé sur le dos Entrecroisez les doigts de vos deux mains et placez-les derrière votre tête.

  • Sans tourner la tête, regardez vers la droite.

  • Restez là jusqu'à ce que vous bâilliez ou déglutissiez spontanément.

  • Revenez à l'état neutre avec la tête et les yeux droits.

  • Répétez l'exercice de l'autre côté.


L'exercice de la demi-salamandre :

  • Les yeux regardent à droite sans tourner la tête

  • Inclinez la tête vers la droite en direction de l'épaule.

  • Maintenez cette position pendant trente à soixante secondes.

  • Puis les yeux et la tête redeviennent neutres.

  • Regarder à gauche sans tourner la tête

  • Inclinez la tête vers la gauche en direction de l'épaule.

  • Maintenir pendant trente à soixante secondes

  • Puis retour à l'état neutre


Exercice de la salamandre complète :

  • Se mettre à quatre pattes

  • La tête est tournée vers le bas

  • Regardez à gauche sans tourner la tête

  • Inclinez la tête vers la gauche

  • Laissez votre colonne vertébrale gauche se tordre avec l'inclinaison de la tête vers la gauche.

  • Maintenez cette position pendant trente à soixante secondes.

  • Ramenez la tête et la colonne vertébrale au centre pour vous redresser.

  • Répétez l'opération sur le côté droit.


Chanter, se gargariser

Le chant active non seulement le nerf vague, mais il augmente également la production d’ocytocine (hormone de l’amour). N'hésitez plus à chanter ou fredonner vous vous ferez le plus grand bien.

Les gargarismes stimules les muscles du palais et font vibrer le nerf vague.


S'exposer au froid

En alternant le chaud et le froid sous la douche, vous stimulez le nerf vague, le système immunitaire et la tonicité de l’ensemble du système sanguin (d’où une meilleure adaptabilité et flexibilité thermique du corps). Terminer toujours vos douche alternées par de l'eau froide! Pratiquez la baignade en eaux froides.

 

En résumé

Stimuler l'activité du nerf vague est un moyen très efficace de maintenir notre santé émotionnelle, mentale et physique en équilibre. Cela vous aidera à vous débarrasser enfin des expériences passées pénibles auxquelles vous vous accrochez peut-être encore, de vous affranchir du fameux "vague à l'âme"...

Dès lors, il n'y a peut-être qu'un pas pour conclure que quand le nerf vague va, tout va…


Si vous, ou l'un de vos proches, êtes à la recherche d'un accompagnement pour lutter contre l'anxiété, le stress, un trauma, vous pouvez consulter mon site internet, me contacter à l'adresse mail suivante : info@catherine-baron.com , ou réservez une séance d'hypnose ou de coaching.


33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page